Club Wargames et jdr de la MJC de Lambres

Forum du club
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ESTEBOIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 51
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: ESTEBOIS   Ven 14 Sep 2012 - 22:56

Estébois
(73499,33215,04935)

Taille : diamètre de 14412 km
Atmosphère : pression : 1,04 bars de Nitrox 70 %.
Satellite : aucun
Gravité : 1,02 G.
Appartenance politique : Indépendant, protectorat officieux de la République du Cygne.
Niveau technologique : NT 2 à 4 selon domaines.
Installations spatiales : Une station orbitale de classe IV gérée par la république du Cygne, 3 astroports de classe III à au sol.
Population : 20 millions d'individus (100 % d'humains); population indigène : les Grinks (nombre inconnu)

Histoire :

En 10601, un classe V désemparé et perdu de la flotte de Karl Cygnus (voir la République du Cygne) arriva dans le système d'Estébois.

Ce navire, le Chimp's, avait essuyé une importante tempête Ionique qui avait détérioré son ordinateur principal et endommagé ses antennes de communication. Les équipements du Chimp's étaient réparables et le capitaine du navire décida de s’arrêter dans le système d’Estébois.

L'étoile orange du système d'Estébois a une caractéristique astrographie étonnante : elle émet à des intervalles variables un rayonnement qui interfère avec la résonance des moteurs Varlet et sur les hyperondes. Tant que durent les orages solaires il devient impossible pour tout Navire de plonger dans le trichelumière. Ces bourrasques solaires durent entre quelques heures et plusieurs mois.

La plus longue période observé a durée quasi deux ans, mais cela reste exceptionnel. La durée moyenne est en générale de l'ordre de 3 à 8 jours. Elles affectent le trafic spatial dans un rayon de 12 jours lumière.

Le Chimp's, navire chargé de colons et de matériel agricole, se retrouva alors bloqué dans le système par un orage solaire particulièrement long (8 mois). Le capitaine du navire ordonna de mettre en panne sur l’orbite de la troisième planète qui semblait habitable. Les réparations commencèrent.

On n’a retrouvé que peu d’éléments sur la suite des évènements. Il semble qu'éclata à une mutinerie menée par un groupuscule religieux des « prêtres de l'Homme ». Cette révolte se transforma en bain de sang quand le personnel naviguant du Chimp’s tentèrent de fuirent à bord du vaisseau annexe, unTabron. Le petit navire fut abattu et s’écrasa sur Estébois.

La rébellion avait causée beaucoup de dommages et le Chimp's se vidait lentement mais sûrement de son énergie, de sa chaleur et de sa capacité en maintien de vie.

En catastrophe les 2000 survivants mirent en place un système de largage primitif : désossant le navire, fabricant des boucliers anti-chaleur, des capsules d'atterrissage et des parachutes de fortune. Il fallut presque un mois de travail pour qu’enfin les colons puissent se posent sur la planète.

Hélas l’évacuation fit des victimes : 10 % des capsules s'écrasèrent au sol ou se consumèrent pendant la rentrée dans l'atmosphère. Les survivants dispersés sur plus de 4 millions de km², mirent plusieurs années à se regrouper.

Les colons s'étaient réorganisés en trois communautés sur les sommets émergeant des forets. Ils commencèrent à les développer lorsque ils prirent conscience de la présence d’une espèce indigène.

Rapidement les colons exploitèrent les maigres ressources d’Estébois pour produire ce qui leur manquaient. Les premières évaluations géologiques montrèrent que les sous sol d'Estébois était particulièrement pauvre en métaux et qu'ils étaient truffés de grottes et de galeries.

Les premières expéditions établirent que ces tunnels et les chambres étaient de toute évidence de nature artificielle, creusés, gravés et entretenus. Les expéditions qui s'enfoncèrent plus profondément dans le réseau ne revinrent pas. Après avoir perdu plus de 60 personnes dans ces expéditions la théocratie qui dirigeait à cette époque la colonie décida de renoncer temporairement à éclaircir ce mystère. Faute de pouvoir condamner ou faire garder l'entrée de ces tunnels par trop nombreux, de simples capteurs furent mis en place et l'on construisit des villages fortifiés sur les points hauts après s'être assuré qu'aucun tunnel ne minait le sous-sol.

Ce fut cette précaution qui sauva 6 ans plus tard la colonie de l'extinction.

Les Grinks et la grande nuit :

La seconde planète du système est une géante gazeuse qui tourne en 20 ans autour du système solaire tous les 12 ans elle se présente en opposition entre le soleil et Estébois plongeant cette dernière dans un crépuscule durant 450 heures standards.

Lors de la première « grande nuit » les habitants indigènes, les Grinks, surgirent de leurs villes souterraines et comme ils l'avaient toujours fait se dispersèrent à la surface pour collecter toutes les ressources sur lesquelles ils pouvaient mettre la main.

Les fermes et des centres expérimentaux isolées furent attaqués et leurs habitants enlevés ou tués, les équipements pillés. Les équipements de surveillance et des postes de défense avancés permirent de boucler les trois villages fortifiés juste à temps. Les 400 heures suivantes furent un cauchemar pour les colons : assaillis de toute part ils ne durent leur salut que grâce à la technologie et l'armement qu'ils avaient réussi à descendre d'orbite. Lorsque l'aube se leva la colonie ne comptait plus que 1200 habitants dont beaucoup d’enfants en bas age. On ne sut jamais combien de Grinks furent tués, ces derniers prenant un soin particulier à récupérer les cadavres et les restes de leurs morts.

Seuls quelques clichés donnaient une idée de qui étaient les fantômes qui les avaient attaqués : des être simiesques de petite taille, agressif, intelligents, maniant des armes blanches.

Les années qui suivirent furent pour les survivants l'occasion de renforcer leur défense et de construire de véritables forteresses de pierre sur des modèles antiques avec des moyens limités.
C'est surtout l'usage généralisé de gaz asphyxiants qui permirent à la colonie de se maintenir et de se développer malgré les « grandes nuits » suivantes.

Tous les efforts pour prendre contact avec les Grinks furent des échecs et on ne revit jamais les gens enlevés.

La chute du Chimp's :

Le Chimp's finit par s'écraser au sol 29 ans après son évacuation et offrit une source de métal qui faisait cruellement défaut à la colonie bien que sa récupération s'étala sur plus d'un demi siècle en raison de l'isolement du site du crash.

Au cours des siècles suivant la théocratie fut renversée et remplacée successivement par une démocratie directe puis par une forme dictature héréditaire opposant les trois villes autonomes.

Il y a 257 ans le « Speedy Return » un navire de patrouille de la République du Cygne à la recherche de pirates redécouvrit le système et la colonie humaine d'Estébois pendant une des rares périodes de paix entre les trois cités.

Le Speedy Return se contenta dans un premier temps d'observer via des sondes automatisées cette civilisation qui était doucement retournée à un niveau technologique de type 3 régressif. Quand il fut évident que c'était les descendant d'un des navires perdus de « l’opération Exodus » décision fut prise d'envoyer une délégation.

Cela se solda par une guerre entre les trois villes états en raison des tensions et des jalousies préexistantes et par la brève prise en otage de la délégation.

Il fallut des années d'effort à une mission diplomatique pour parvenir à un accord avec ces nations. Les années suivantes vit petit à petit une paix encore aujourd'hui fragile s'installer et même un conseil des cités se créer pour parler d'une seule voix aux étrangers extra planétaires de passage.

Estébois est aujourd'hui un protectorat officieux de la République du Cygne qui possède une petite station en orbite autour de la planète et qui s'est vu chargé par le conseil des cités de faire appliquer la charte régissant les rapports quant au commerce des trois cités.

Celle-ci est assez simple : toutes les cités sont ouvertes au tourisme, mais pas au commerce. Ce dernier n'a lieu que de manière virtuelle en orbite dans une salle de marché automatisée garantissant à chacune des cités d'être traité également sans distinction quant à l'origine des marchandises. Les seules importations de technologie autorisées sont celles concernant le domaine médical et au cas par cas celles concernant des infrastructures communes aux trois villes états. La quantité de fer et autres métaux importable est fixé par le conseil et réévalué chaque année et doit être la même pour chacune des villes.

La petite station spatiale est cependant loin d'être beaucoup fréquenté. Cette station fut au départ une station de recherche militaire, la République du Cygne ayant été particulièrement intéressée par le phénomène naturel interférant avec les moteurs varlet. Quand il devint évident que ces tempêtes impliquaient des énergies dépassant de loin ce qu'il était a priori possible de générer, elle fut abandonnée et convertie en station à usage mixte pour les navires de passage et port d'attache d'un unique classe IV et de trois chasseurs mixtes ayant pour but de lutter contre d'éventuels contrebandiers.

Même ceux-ci se font rare : la perspective de devoir rester coincer pendant plusieurs semaines par une tempête solaire locale n'attire ni les marchands, ni les trafiquants.


_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Sam 15 Sep 2012 - 0:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 51
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Géographie   Ven 14 Sep 2012 - 22:57

Géographie

Estébois est une planète qui comporte un unique continent qui occupe environ 40 % de sa surface. L'océan qui le baigne ne possède que de rares îles souvent d'origine volcanique. Cet océan est parcouru par de grandes tempêtes assez fréquentes qui rendent la colonisation des îles, des régions côtières et la navigation difficile si ce n'est impossible.

Les régions côtières sont en général bordées par de hautes falaises abruptes, découpées par le vent let ciselées par la force des éléments.

Le climat de l'immense continent varie entre des températures tropicales et des températures arctiques aux pôles dont la calotte polaire Nord est d'ailleurs jointive.

Il y a de nombreuses chaînes de montagnes qui traverse ce continent, certaines culminant à plus de 5000 mètres. Cependant la zone où se sont posés les colons bien que très accidentée est l’une des moins tourmentée.

Les trois cités état d'origine sont à l'origine d'une vingtaine d'autres petites villes bâties sur le même modèle, toujours sur des pics, qui sont leurs cités filles.

Ces villes sont au maximum distantes de 2000 Km et leur climat varie de tempéré à pré-tropical.

L'influence des saisons est assez marquée et il n'est pas rare qu'il gèle brièvement en hivers dans les zones tropicales.

Estébois est couverte, à l'exception notable des zones polaires et côtières et des abords des cités, par une épaisse forêt dont la canopée peut s'élever à 110 m dans certaines régions.

Ces forêts sont parcourus par de nombreux fleuves et rivières et bénéficie d'une pluviométrie importante.

La faune et la flore d'Estébois sont très diversifiées et abondantes. Le nombre de prédateurs et de plantes vénéneuses voir venimeuses rend l'accompagnement par des guides locaux quasiment indispensable pour toute visite du milieu naturel.

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 51
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: économie   Ven 14 Sep 2012 - 22:58

Economie

Estébois est une planète pauvre dont les seules ressources sont naturelles. L'absence de fer et de la plupart des métaux durs comme le bronze ou le cuivre a fait de ces métaux l'unité monétaire de la planète.

Les habitants se servent comme monnaie de petits lingots de fer, de bronze ou de cuivre de forme carrée, percés par un trou carré central ce qui permet de les enfiler sur des tiges de bois.

Si la plus grande partie de leur technologie est de NT 2 à 3 dans le domaine de la chimie organique ils sont parvenus à conserver un niveau de technologie NT. 4 Cela leur a permis développer un savoir-faire tout à fait appréciable dans le domaine de la parfumerie et des armes chimiques. Si ce dernier point n'est guère exportable il n'en est pas de même pour les parfums dont les bases sont exportées auprès des plus grands parfumeurs du secteur galactique. Quelques essences de bois et d'artisanat local trouvent aussi preneur auprès des navires de passage.

Une autre source de revenus est touristique : de plus en plus de safaris sont organisés dans les forêts d'Estébois.

Les recherches et investigations menées par les scientifiques de la république du cygne sur Les habitants indigènes ont montrées deux choses : d'une part que ceux-ci ne souhaitaient pas avoir de contact avec les habitants du dessus et qu'ils considéraient ceux-ci comme des envahisseurs. Il semble que les Grinks soient une race manufacturée pour l’exploitation des mines par une race esclavagiste extraterrestre depuis longtemps disparue. Les Grinks semblent croire que toutes les créatures intelligentes que l’on peut trouver à la surface sont les descendant ou les successeurs de leurs anciens tortionnaires.
D’autre part les sondes ont montrées que les Grinks ont creusés des véritables villes souterraines a la fois magnifiques et ténébreuses dont on ne possède hélas que de trop rares enregistrements holographiques. Les Grinks semblent ne disposer que d’une technologie NT2 et que celle-ci soit régressive.

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ESTEBOIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
ESTEBOIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club Wargames et jdr de la MJC de Lambres :: "Play by forum" :: EMPIRE GALACTIQUE :: L'ALMANACH DES MONDES ET PLANÈTES-
Sauter vers: