Club Wargames et jdr de la MJC de Lambres

Forum du club
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 EPISODE 8 : CONTRÔLE MÉDICAL AVANT PORT DES OMBRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: EPISODE 8 : CONTRÔLE MÉDICAL AVANT PORT DES OMBRES   Dim 19 Aoû 2012 - 17:36

La navette s’arrima. Les voyants de pressurisation passèrent au vert et les portes s’effacèrent dans un bourdonnement mécanique. Une lueur bleutée, un champ de stérilisation baignait l'intérieur de la navette.

Un jeune médecin en sortit à la tête d’une petite équipe, suivie par plusieurs palettes anti-grav.
Ils étaient vêtus d’une combinaison médicale étanche doublée d’une combinaison énergétique renforcée.

Il salua d’un mouvement de tête sans tendre la main :

"Marek Laspic, des services sanitaires de Tortuga. Nous allons procéder à un contrôle de votre navire, de votre équipage et de vos passagers. Il tendit une petite tablette. Voici mon mandat. Merci de le lire et de valider que vous en avez pris connaissance."

Il désigna son équipe et le matériel.

"Nous allons mettre en place une infirmerie de campagne à l'intérieur du navire et nous aurions besoin d’un espace libre de 20m² au sol. Nous nous servirons de notre propre matériel exclusivement. Nous commencerons par votre équipage et vous-même en priorité. Cela dit pendant que mon équipe préparera l'installation je mettrais tout le monde au courant de la raison de notre venue à bord... Où nous installons nous ?"

Hiro en temps que medic de bord, jeta un coup d'oeil à la tablette de données. C'était un document tout ce qu'il y a plus officiel émanant des services de santé de Tortuga.
Un ordre de mission, précisant le nom des divers intervenants, leurs droits, leurs obligations envers les passagers, l'équipage, la cargaison, le navire, des avertissements légaux quant aux peines auxquelles il s'exposait s'il les empêchait de faire leur boulot.

Ils parvinrent au salon passagers.

Leur petit groupe fit taire le brouaha des conversations. Les passagers s'assemblèrent en demi cercle autour d'eux. Bientôt on n'entendit plus que des bruits des glaçons dans les verre que l'on repossait, des raclements de gorge, une toux discrête.

Quand il fut certain d'avoir l'attention de tous ,Marek Laspic commença :

"Bonjour, je suis Marek Laspic des services sanitaires de Tortuga. Je suis médecin et fonctionnaire de santé assermenté...

Il y a une huitaine d'heures, vous étiez abordés par des pirates, certains d'entre eux se sont téléportés dans les structures de ce vaisseau... Vous êtes donc considéré comme "contaminé" par des agents biologiques extérieurs.

En outre, nous venons d'apprendre que l'un des Kiffs capturé sur la Durandale par le Lt Cmd Lisa Hunt pendant l'assaut des hangars était porteur d'un germe voisin du "Saparin Medusa"... Une bactérie hautement pathogène, contagieuse, résistante et assez difficile à détecter tant qu'elle ne se manifeste pas..."


Certains passagers tapaient déjà sur leur tablette de donnée à la recherche d'information

"Nous allons vous distribuer des combinaisons médicales énergétique à chacun et chacune, que nous allons vous demander de conserver pendant toute la durée de nos examens : cela nous permettra d'éviter de vous réinfecter en cas de test positif.

Merci de collaborer : nos techniciens vont vous distribuer les combinaisons, vous montrer comment cela fonctionne et commencer à installer une infirmerie de campagne autonome ici : nous nous rendrons ensuite dans un dock sanitaire pour bénéficier d'aide adaptée en cas de besoin.

Encore une fois il s'agit de s'assurer que ce navire est sain et que tout ce qui s'y trouve aussi. A ce titre le navire, sa cargaison, son équipage, ses passagers et leurs effet personnels doivent être examiner. Avez-vous des questions ?"

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Sam 8 Sep 2012 - 0:19, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 8 : CONTRÔLE MÉDICAL AVANT PORT DES OMBRES   Dim 19 Aoû 2012 - 17:49

La jeune marié leva la main
Q - Quels sont les symptômes ?
R - Fièvre, désorientation, transpiration abondante, suivie rapidement de perte d'équilibre, perte de connaissance, hémorragie interne et mort.
La jeune marié pris la main de son tendre époux... Très inquiète, elle transpirait.

Le diplomate intervint :
Q - est-il possible, envisageable, réalisable, de contacter, joindre, se rapprocher de mon ambassade afin de les informer, prévenir, alerter ?
R - Bien entendu : vous pouvez communiquer librement. Néanmoins vous ne pourrez vous soustraire à ce contrôle. Les accords diplomatiques prévoient précisément ce cas de figure. Ne vous inquiétez pas monsieur l'ambassadeur : nous ferons au plus vite dans l'intérêt de tous.

"Bien. S'il n'y a pas d'autres questions nous allons mettre nos équipements en place."

Quelques minutes plus tard une petite structure tubulaire préfabriquée cubique dont les éléments en fibre mononucléaires étaient doublées d'un champ de force sanitaire était en place.

"Capitaine Andreotti ? Nous commençons par vous ? il lui tendit la combinaison médicale. "Je m'occuperais ensuite de votre commissaire de bord. Monsieur Hiro ? puis le Lt Gerarth, Mr Rashni puis vos passagers..."

Ils entrèrent par un petit sas qui les aspergea de mousse avant de les soumettre à divers types de rayonnements. La pièce était minuscule et occupée par une jeune infirmière qui s'affairait sur une petite console informatique. Elle leva un pouce : Sécurisé dit-elle !"

Monsieur Laspic posa ses fesses sur un petit tabouret à sustentation et en sortit un pour Fulvio.

"Bon, là on est entre nous. Je vous doit des explications..."

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Mar 21 Aoû 2012 - 9:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 8 : CONTRÔLE MÉDICAL AVANT PORT DES OMBRES   Dim 19 Aoû 2012 - 18:07

"Nous allons vous isoler sur un astéroïde militaire désaffecté : un ancien abri pour chasseurs. Il est assez vaste pour votre navire. Les installations sont toujours pressurisées et le contrôle environnemental est toujours actif. Actuellement les installations sont entièrement vides.

Notre mission n'est pas de découvrir une mystérieuse contamination de votre navire. Toute cette histoire a été inventé... Nous faisons parti des services de renseignement de Tortuga où j'ai le grade de colonel. J'ai pour mission véritable de découvrir pourquoi votre navire a été attaqué, pourquoi a t-il été isolé du reste de la flotte pendant la tempête et pourquoi des commando se son téléporté à votre bord...


Pendant cette bref confession, Laspic révéla son tatouage psychique : Une épée plantée dans un astéroïde. Symbole des forces spéciale du renseignement de la famille M'Latech

Je vous fais établir un document vous dégageant de toutes responsabilités en cas de poursuite judiciaire de vos passagers, indiquant que toute cette opération se fait à notre initiative et sous la responsabilité entière de Tortuga."

Fulvio s'assit à son tour sur le tabouret à répulseurs et fit un résumé de la situation au jeune expert :

[*] Une courte description des circonstances de l'attaque et de l'incursion des pirates à bord...
[*] Une copie trivid de l'interrogatoire du kiff...
[*] La balise de téléportation, que le mecadroïd avait amené...
[*] Les soupçons qu'avait Gerarth au sujet du diplomate haecar et de son étrange symbiote cérébrale...

"Et... je crois que c'est tout." conclut-il au bout de plusieurs minutes d'exposé. "Une seule recommandation : rapidité et efficacité. Monsieur Hiro tient nos passagers sous contrôle, mais ils n'ont qu'une envie, c'est de débarquer..."

Pendant ce temps le Méphisto, toujours en pilotage automatique via le contrôle portuaire de Tortuga, se dirigeait vers un des Astéroïde bunkers. C’était une installation isolée, pouvant être « stérilisée » si besoin à l’aide de charges à plasma. Néanmoins il y avait là un centre de quarantaine médicale équipé et prêt à fonctionner.


Astéroïde bunker
Le Méphisto fut mis sur berceau antigrav pendant que sa coque extérieure était aspergée de mousse par de petits logimecs spécialisées.

Les examens continuaient à bord du Méphisto :

Les équipes médicales, parfois avec l’aide de minuscules logimecs de la taille d’une grosse noix, passaient le navire au crible.

Pendant que les passagers étaient désinfectés, examinés, sondés par imagerie non invasive, leurs effets personnels subissaient le même traitement avant d’être enfermé dans des caissons étanches et scellés par les équipes de quarantaine.

Toutes les objets mobiles avaient été examinés, stérilisés, enfermés dans des pièces préalablement nettoyés. le Dr Laspic passait son temps devant son ordinateur à saisir, semble-t-il les résultats, des diverses investigations.

Les heures s’écoulaient lentement.

Un incident se produisirent pendant leur enquête : la jeune marié fut prise de vertige et dut être traité en urgence. Elle se remit un peu quand on lui annonça qu’il ne s’agissait nullement d’un symptôme, mais bel et bien d’un peu de stress.

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Mar 21 Aoû 2012 - 9:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 8 : CONTRÔLE MÉDICAL AVANT PORT DES OMBRES   Dim 19 Aoû 2012 - 18:35

Le diplomate posa problème :

L’haécar refusa d’ouvrir sa mallette.

"Elle est couverte par les traités en vigueur... Je précise qu'à aucun moment elle n'a été ouverte pendant le voyage.... Il est donc impossible que son contenu ait été souillé par une contamination biologique..."

Il était difficile de lui donner tort, mais on dut néanmoins le "forcer" à laisser l'équipe médicale à examiner l’extérieur de celle-ci.

Pour ce faire, Laspic utilisa un scanner à balayage stratigraphique qui n'avait rien à faire dans l'arsenal classique d'une équipe médicale...

"Je proteste, désapprouve, m'insurge contre ces pratiques, manières, procédés... Commandant Fulvio, chef de navire, estimé membre d'équipage , vous êtes garant de ma sécurité, intégrité, respect de mon Être... Vous me décevez, peinez, attristez...", brama l'Aécar...

Pour conclure, on les fit tous débarquer dans la station astéroïde, l’ensemble de l’équipage, les passagers, les marchandises, les effets personnels et les caissons cryos pour permettre aux logimecs spécialisés de stériliser l’ensemble de l’intérieur du navire.

On installa les passagers au sein d’une petite salle d’attente agrémenté de collations et de boissons chaudes et froides...

Pendant que tous les membres d’équipage se retrouvaient dans une autre salle : un petit bureau meublé de manière spartiate, avec monsieur Laspic. La stérilisation allait durer une trentaine de minutes.

Laspic s’adossa au mur et déclara :

"Je peux vous faire part dés maintenant des résultats de mon enquête et il y a une bonne et mauvaise nouvelle. Laquelle vous voulez en premier ?"

"Par la mauvaise...", marmonna Gerarth.

"Très bien... Voilà : je crains que nous n’ayions perdu notre temps en pure perte : nous avons vérifié tous les éléments et nous n’avons rien découvert nous poussant à croire qu’aucun de vos passagers soit un espoir à la solde d'une force pirate..."

"La bonne nouvelle : tout va bien. Votre navire est clean... vous pouvez vous détendre... Je vous ferais parvenir un rapport complet, détaillé, mais je peux dés à présent répondre à vos questions."


Il haussa imperceptiblement les épaules : "qui commence ?"

Gerarth :

"...si vous en avez le droit bien sur, pouvez-vous nous parler de ce parasite mental ? Je n'avais jamais entendu parler de telles créatures, impossibles à enlever."

Laspic sourit :

"Monsieur Karum Al Troutman a contracté cette infection il y a bien des années lorsqu’il était encore jeune fonctionnaire au sein de l’administration." Il haussa les épaules. J’ai eu une copie de son dossier médical.

"On l’a exposé à un parasite artificiel. Une tentative de meurtre venant du syndicat de Vangélis, un groupement criminel puissant qui exerce son influence autour de Prima.

Ce parasite infeste progressivement le cerveau de sa victime, et se substitue à certaines fonctions neurales. Le parasite se développe et s'étend en prennent la place des neurones, s’appropriant à la fois leur contenu et leur schéma … à terme il permettent de contrôler la victime. Contrôle très temporaire, qui conduit inéluctablement à la mort.

Monsieur Al Troutman a put bénéficier d’un traitement au premier stade de l’infection, alors que seuls son centre de la parole était touchés. Retirer les parasites à ce stade l'aurait rendu muet. On a simplement inhibé définitivement la reproduction du parasite, bien que l’obligeant à certaines tournures de phrase étrange comme vous avez pu le constaté …"


En avons-nous terminé ? Pas d’autres questions ?

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Mar 21 Aoû 2012 - 9:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 8 : CONTRÔLE MÉDICAL AVANT PORT DES OMBRES   Dim 19 Aoû 2012 - 18:46

I n’y avait pas d’autre question.

Le Dr Laspic sortit annoncer que tout allait bien, que personne n’avait été infecté et que le voyage allait pouvoir reprendre. Les passagers furent bien entendu soulagés d’apprendre cette nouvelle. Le contrôle n’avait duré « que » cinq heures.

Tout le monde put reprendre ses petites affaires et remonter à bord du méphisto. Monsieur Laspic quant à lui restait sur place : une navette viendrait le chercher lui, son équipe et son matériel.
Il ne fallut que sept minutes une fois tout le monde embarqué pour obtenir l’autorisation de départ et, toujours en automatique, survoler la surface de Tortuga pour pénétrer les champs de force redondant protégeant Port des Ombres.

[PORT DES OMBRES - bis repetita]

Port des ombres étaient une cavité hémisphérique, une orbite creuse d’une petite centaine de kilomètre de diamètre dont la surface interne était couverte d’un dense réseau urbain composé de rues étroites, de buildings et de plate forme d’atterrissage.

Ils descendirent au ralentit vers une plate forme qui leur avait été assignée. Celle-ci se trouvait au sommet d’un bâtiment massif, le siège d’une compagnie d’assurances, la Starisk, qui louait trois emplacements aux navires de leur tonnage.

Au cours des dernières centaines de mètres les senseurs externes indiquèrent qu’il y avait désormais une atmosphère . Il faisait chaud, 28,5 ° et le taux d’humidité flirtait avec les 75 %.

Un berceau accueillit le Méphisto qui coupa enfin ses moteurs. Le convertisseur d’AM s’éteignit. Ils étaient arrivés.

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 8 : CONTRÔLE MÉDICAL AVANT PORT DES OMBRES   Dim 19 Aoû 2012 - 18:47

[FIN DE MISSION]

Alors que Rashni et Fulvio faisaient une dernière vérification ils virent sortir du tube de monté qui desservait le toit trois personnes :

une femme d’une quarantaine d’année en uniforme, qui discutait avec deux autres personnes, deux humains. Le premier était vêtu d’une redingote climatisée claire à la mode impériale et le second d’une veste rouge sang de coupe néo militaire à la mode.

Seule la femme en uniforme, une douanière de toute évidence, procédait au contrôle des passagers. Les deux autres hommes se tenaient légèrement en retrait. Ils avaient échangé quelques paroles courtoises mais maintenant se tenaient coi chacun de leur coté.


douanière de tortuga

L’homme en rouge était d’un blond artificiel, avec une coupe de cheveux étudiée, les yeux verts et semblait s’ennuyer ferme. Il avait allumé d’une pichenette un sublimateur de drogue qu’il portait alternativement à chacune de ses narines.


le blond artificiel
Les passagers continuaient à débarquer avec armes et bagages. Ce fut au tour du Haécar qui lui montra ses papiers et désigna sa malle avant que la douanière n’ai passé au scanner celui-ci. La douanière compléta son pad et le laissa passer.

L’homme en redingote climatisée adressa un signe de tête à l’homme en rouge, et se dirigea vers le diplomate …
il lui montra brièvement une carte d’identification holographique avant de lui serrer la main.
Ils s’éloignèrent et disparurent par le tube antigrav.

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EPISODE 8 : CONTRÔLE MÉDICAL AVANT PORT DES OMBRES   

Revenir en haut Aller en bas
 
EPISODE 8 : CONTRÔLE MÉDICAL AVANT PORT DES OMBRES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 10 : Un dernier combat avant de tomber
» Xi AVANT
» Episode 457 One piece
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club Wargames et jdr de la MJC de Lambres :: "Play by forum" :: EMPIRE GALACTIQUE :: STORY LINE : La Saga du Méphisto-
Sauter vers: