Club Wargames et jdr de la MJC de Lambres

Forum du club
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Dim 12 Fév 2012 - 21:52

[Durandale]

Lorsqu’ils montèrent à bord de la Durandal, Rashni, Hiro et les technos furent pris en charge par un sergent, un grand homme à la barbe poivre et sel qui, à en croire son badge de poitrine s’appelait Obri’n.


« Bienvenue à bord, et merci de votre aide… c’est un sacré foutoir ici et toute aide est la bienvenue. »

Ils le suivirent dans les entrailles du navire.

Seuls les éclairages de sécurité fonctionnaient correctement, plongeant les coursives dans une pénombre angoissante. Ca et là des spots avaient été disposés créant des oasis de lumière au sein desquelles travaillaient des équipes. Il ne s’agissait pas de techniciens, mais de soldats, de pilotes, d’officiers, qui se débattaient avec des faisceaux de fibres, faisaient courir à même le sol des tubes d’alimentation ou s’acharnaient sur des tuyaux retords.

Ca sentait le métal chaud, les composantes plastiques fondues et malgré la ventilation l’odeur acre de la fumée continuait d’imprégner les lieux.

Ils parvinrent à un tube antigrav qui était condamné par des bandes de travaux blanche et orange. « On a dut le couper » dit Obri’n, « on passe par là maintenant » il désigna un antique escalier à vis.

Deux niveaux plus bas ils arrivèrent dans un hangar où une table holographique d’ingénierie fonctionnait … le schéma du navire, parsemé de zones rouges, orange, vertes y tournoyait lentement au gré des hommes qui s’y pressaient.

« … l’équipe A restera sur les varlets, mais il faut que l’équipe C et D se concentre maintenant sur le hangar bâbord : il faut impérativement que les trois chasseurs lourds opérationnels sortent dés que possible… »

Notant l’arrivée du sergent la femme qui parlait, une petite blonde aux cheveux courts ramenés en arrière par une paire de lunette de soudeur, s’interrompit… Sans être beau, son visage était fin et emprunt d’autorité… Elle avait le grade de capitaine… Le capitaine Lanova.


« Sergent ? A ce sont mes nouveaux mécanos ? Bonjour. Bienvenue ! »


_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Dim 19 Aoû 2012 - 2:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Gerarth joue du TriSonar   Dim 12 Fév 2012 - 21:58

[Mephisto]

Penché sur la console TriSonar du Méphisto, le Lt Gerarth tentait de retrouver l’écho qu’il avait perçu dans le quadrant 129-328 … Les censeurs passifs scrutaient et palpaient l’espace environnant… Foi de soldat ! il n’avait pas eu la berlue…

Avec patience Gérarth entreprit de distinguer et d’isoler les réverbération et les bruits significatifs... La tâche était laborieuse, mais pas impossible…Il entreprit, dans un premier temps, d’identifier les réitérations dissonantes des Varlet boiteux de la Durandale… Puis, les claquements secs, les percussions et les carambolages dans le champs d’astéroïdes...

La moissons était conséquente mais fut assimilé en une fraction de seconde par les synapses positroniques de l’ordinateur de bord. Gérarth programma illico un philtre de fréquence et « patcha » le TriSonar…

En moins d’une demi heures il avait « nettoyé » les « grandes oreilles » du Mephisto…

La sphère tactique du bord s’illumina… La Durandale y apparut très distinctement, puis les deux Bastons : « Razor » et « Skin »… Le champ d’astéroïde s'attisa de points brillants : le champs de mine défensif de la Durandale…

Un sourire prédateur déforma brièvement la face émacièe du soldat…Il avait repéré un pic d’énergie… Là !

"Je te vois !"

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Lun 13 Fév 2012 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Dim 12 Fév 2012 - 22:05

[Durandale]

« …Parlons peu et bien : Mesdames, Messieurs, vous serez intégré à l’équipe A … Monsieur Rashni, j’aimerais que vous vous occupiez avec votre équipe des circuits d’alimentation principaux des Varlets au niveau des sections AX-34 et ZS-123 : on manque de temps pour alimenter les parties ici, ici, là et là… »

Elle récupéra un tech-pad holographique dans une pile sur le coin de la table : voila vos ordres…

« …Vous trouverez tout ce qu’il vous faut là bas...» Elle désigna le coin de la pièce où un technicien en tenue rouge distribuait aux personnes qui se présentait des pièces détachées, des câbles, des outils … « ... Des questions ? »

Rashni considéra les plans et affirma :

« Ok ! c’est comme si c’était fait… laissez nous trois minutes pour étudier ça… »

Lanova ajouta :

« …Au fait, on a toujours deux personnes portées manquantes dans ce secteur… On peu toujours espérer un miracle… Prenez des combinaisons de protection électrique : on a des arcs de plusieurs Tétra watts dans la zone. Faites au mieux… »

Rashni et Hiro étudièrent les rapports d’avaries de la Durandale… La tache était titanesque… Le vaisseau était à l’agonie… Ils établirent tant bien que mal l’organigramme des interventions à faire... En quelques secondes Hiro programma le tech-pad de Rashni, qui transmit rapidement ses ordres… « Hiro et moi, on se charge de cette section… Vous avez vos consignes… alors au boulot »

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Lun 13 Fév 2012 - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: LA TRAQUE   Dim 12 Fév 2012 - 22:23

[Méphisto]

Gérarth avait était bigrement efficace au TriSonar… Fulvio était à l’écoute et il apprécia la clarté et la fluidité des signaux « nettoyés » du transpondeur qui affluaient via ses douilles neurales…

D'une pensée conductrice, il éclaira la table de navigation TL… La dernière position connue de la singularité énergétique se situait dans le cadran 129-328… Le point précédent dans la zone 254-182… et Gérarth avait repéré un nouveau pic d’énergie ici, en 345-075…

S’il s’agissait d’un navire hostile, il devait suivre une trajectoire d’approche en effectuant une séquence de micro saut TL… Une technique vieille comme l'univers, délicate et très efficace... Fulvio admira la manoeuvre...

Le Naviborg extrapola une séquence d’intégration et computa une trajectoire théorique… Le navire inconnu fera son prochain point de vérité dans le cadran 588-015… à moins de 1000 km de la Durandale…

Gerarth avait, quant a lui, estimé le mouvement de sa proie… L’instinct du soldat et ses connaissances tactiques l’amenèrent a surveiller le secteur 599-122… à 1200 Km de la Durandale…

Baigné par l'éclairage tamisé de la salle de pilotage, la traque se poursuivit en silence...

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Mer 15 Aoû 2012 - 16:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Dim 12 Fév 2012 - 22:30

[Durandale]

Il leur fallut descendre d’un niveau, franchir deux cloisons anti-explosion. Rashi et Hiro se retrouvèrent devant un minuscule sas étanche auquel on accédait par une courte échelle. Il leur fallu se courber à moitié pour y accéder. Le voyant rouge sur la porte indiquait que la pression n’était pas égalisée.

Rashni testa rapidement le sas : son intégrité n’avait pas été affectée par la collision et il put le pressuriser manuellement.

Ils pénétrèrent à l’intérieur…

Le couloir qui s’ouvrit devant eux était un peu plus vaste, mais encombré et plongé dans une obscurité quasi-totale. Les plaques de gravité étaient dépolarisées et il flottait en gravité zéro… Les plots phosphorescents de sécurité diffusaient une lumière blafarde.

L’incendie qui avait fait rage ici avait recouvert les parois d’une fine pellicule de carbone qui se soulevait doucement en apesanteur en suivant sa progression.

Les parois étaient tordues, affaissées par endroit et les câbles, conduits, gaines s’étaient décrochées de leurs goulottes, remplissant l’espace de lianes flottantes enchevêtrés.

Certains de ces câbles se mouvaient lentement au gré des flux de gaz sous pression qui se perdait en pure perte dans le vide spatial.

Au loin, à quelques dizaines de mètres, on devinait derrière des plaques blindées de guingois, le câbles d’alimentation.

Rashni en vérifia la tension… 2 Giga-Volt… 500 Ampères… diantre ! Il fallait couper l’alim pour raccorder les câbles sectionnés avec un boîtier de couplage…

En consultant le plan du vaisseau sur son tridi-pad Hiro repéra le disjoncteur de puissance… Un peu plus haut, au niveau de la section DS-12

Rashni et Hiro se déplacèrent, flottant avec lenteur en longeant une série de tuyaux. La couleur de ceux-ci était normalisée : bleue pour l’eau, gris pour les eaux usées, rouge pour les gaz inflammables, vert pour les ceux transportant des toxiques et ainsi de suite. En plus de ce code de couleur des inscriptions en Univerlang étaient coulés dans la masse. Mais là, tout était couvert de suie, une couche uniforme et fine qui donnait à l’ensemble un aspect monochrome.

Devant eux, un des tuyaux, crachait un gaz blanchâtre en travers du couloir : bleu, numéro 17B, Rashni vérifia le numéro sur son pad… c’était bien de l’eau… de la vapeur brullante…

Il leva les yeux vers le plafond machinalement, pour chercher la vanne d’arrêt : Qu’est ce que c’était que ça ? Il y avait là une trace dans la poussière, une trace de quatre doigts, d’une paume, oui et un pouce aussi nettement visible sur les tuyaux multicolores.

La personne qui l’avait faite devait porter une combinaison, des gants… Rashni et Hiro échangèrent un regard perplexe…

Hiro s'éleva un peu, et repéra la vanne. Il se glissa entre la paroi et un faisceau de câbles qui pendouillait… il coupa le flux de vapeur… Rashni plana vers le câble d'alimentation primaire…

Dans le pinceau lumineux de sa lampe il put voir que le câble avait été coupé, mais pas déchiqueté. Coupé nets …

Il s’approcha et regarda … deux entailles couraient sur la paroi de plastacier de la coursive sur un mètre environ a hauteur d’homme. Cela ressemblait a une entaille faites par une fil-épée…

Et là ! C’était quoi ?

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Dim 18 Mar 2012 - 14:54

[Méphisto]

D’où ? quoi ? Là … à 20 °, distincte de la signature énergétique de la Durandale : un autre navire... un classe I, vient de sortir de derrière un gros astéroïde ferreux.

Fulvio et Gerarth par radio entendirent : Méphisto, nous sommes attaqués …

Ponctuant cette phrase ils virent les deux derniers chasseurs de la Durandale filer vers le classe I… les batteries de fleur de la mort survivantes de la Durandale ripostent pendant que son moteur varlet redémarrait en crépitant dangereusement...

En quelques secondes le champs d'astéroïde s'illumina... Les mines tactiques de la Durandale explosèrent... Mais, chose incroyable, elles semblaient s'écarter de l'ennemi... repoussées par un champs de force programmé... Comment celà se pouvait-il ? Quelle trahison ?

A bord du Méphisto les chose se passèrent autrement... L'alarme intrusion sonna une fractions de seconde après que Gerarth eut reperer un pic d'énergie caractéristique : téléporteur d'abordage... Les capteurs de vie donna illico la localisation des étrangers : le pont passager... au niveau du salon panoramique, l'endroit le plus vaste du Méphisto. Gerarth, vit sur ses cam tri-di deux silhouettes se déplacer en direction de la partie technique.

La première, de taille humaine, était arnachée d'une armure énergétique de combat lourde avec un armement impressionnant : fusil à plasma d'une main, tube lance missile d'épaule et une provision de grenades impressionnante

La seconde était petite en comparaison : un Kiff, avec une combinaison Nt6, des vêtements ajustés en cuir noir et un fusil laser.

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Dim 18 Mar 2012 - 14:58

[Durandale]

De larges éclaboussures maculaient le mur et la poussière carbonée…Du sang !

Ils suivirent le trajet des éclaboussures, vers le bas… Le sol était couvert d’un caillebotis en plastacier couvrant un espace technique. A travers il vit quelque chose… Nom d’un chien… Un corps allongé, portant un uniforme rouge et bleu...

Le corps n'était pas carbonisé ! Pourtant la température avait dû atteindre les 800° à 1000° Celsius…

En regardant avec un peu plus de soin la section de caillebotis qui recouvrait le corps Iro vit qu'il y avait de multiples traces de doigts sur celle-ci.

Rashni saisit la plaque et, avec une légère répulsion, la souleva.

C'était pire que ce qu'ils croyaient : il ne s'agissait pas d'un corps mais de quatre parties de corps : une tête, deux bras, et le reste du corps. Le cœur au bord des lèvres, son esprit continuait d'analyser.

C'était un homme, en uniforme d'officier, son grade ? Lieutenant semblait-il.

Les coupures étaient nettes ... deux coupures quasiment chirurgicales qui partaient des épaules se croisaient sur la poitrine et se terminaient les flancs. Quatre morceaux.

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Sam 18 Aoû 2012 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Dim 18 Mar 2012 - 15:06

[Mephisto]

Horreur ! Deux autres assaillants s'étaient matérialisé dans la matière du bar et le mur de la première cabine... le spectacle était dégoutant, mais Gérarth avait d'autres priorités pour l'instant ! n'est ce pas ?

Le colosse a l'arme energétique lourde se tourne vers la porte du puit antigrav et le tube micromissile du pirate s’arma et tira… BOUM !

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Dim 18 Mar 2012 - 15:08

[Durandale]

Sur la vareuse de l’officier il lut « Lieutenant Jaradan », et nota le symbole de la « Prévôté Militaire ».

Rashni y appliqua son pad ... l'information qu'il vit s'afficher confirma le nom et le grade du défunt prévôt Jarandan…

Au delà du fatras de câbles et de cloisons qui bouchait le passage, Iro vit soudain le voyant du sas secondaire, devant lequel ils étaient passés, virer du rouge au vert, indiquant une égalisation de la pression.

La porte du sas glissa dans un silence absolu…

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Dim 18 Mar 2012 - 15:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Dim 18 Mar 2012 - 15:22

[Méphisto]

L’explosion fit trembler le Méphisto …

Gerarth sortit de la passerelle, se dirigea en direction du tube de descente vers la réserve d'arme. C’est à ce moment là que l’onde de choc, remontant par le tube le souffla, le jeta à terre dans un nuage de débris et de fumée chaude …

Fulvio vit sur ses écrans que la porte avait disparue : à la place un trou béant et noirâtre se dessinait. D’épaisses volutes de fumée noire et graisseuses commençaient à courir sur le plafond …

Le kiff, qui s'était jeté sur le côté pour éviter le tir de son acolyte se releva en caquetant de plus belle, son arme pointé en direction de son compagnon.

Ce dernier illare haussa les épaules tout en machant un bout de cigare rougeoyant : Ouaip, Chiffonnette, ça va.. t’as rien alors quoi ?

Il leva la tête en direction du plafond et s’adressa à la caméra : Toc toc ? bougez pas vos petits culs mes mignons... on arrive.

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Dim 18 Mar 2012 - 15:30

[Durandale]

La porte du sas glissa dans un silence absolu…

En sorti un homme : Grand, vêtu d’un uniforme de technicien, portant une gibecière. Ses deux mains étaient cybernétiques : des prothèses répar ?

Sa tête tourna à droite, à gauche et il vit Rashni et Hiro.

Il avait l’air d’avoir une quarantaine d’années. Des yeux gris, le visage couturé de fines cicatrices, à la coupe réglementaire.

Il glissa doucement en leur direction, se laissant flotter, puis se stabilisant à dix mètres en s’accrochant à un tuyau :

Hé, vous foutez quoi ici… vous ?

Rashni répondit :

Restez où vous êtes. Il vient d'y avoir un meurtre ici, l'assassin n'est pas loin

L'homme se mit légèrement à trembler

Un meurtre ? Ses pupilles s’écarquillèrent… C’est plutôt vous les suspects ici … vous ne portez pas d’uniforme et je ne vous connais pas. Je préviens le contrôle …

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Dim 18 Mar 2012 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Dim 18 Mar 2012 - 15:55

[Méphisto]

Fulvio fit la grimace en voyant que l'un des deux intrus était un Kiff. Il envoya un message aux passagers... :

"Pont passagers, salle commune, deux individus. Humain en tenue de combat. En déplacement vers la machinerie. Restaient dans vos cabines..."

Puis il activa l'intercom de bord et sélectionna le circuit du salon passagers. Il n'avait qu'une pensée à émettre pour fermer toutes les portes étanches d'accès au salon et ouvrir la verrière énergétique :

"Identifiez-vous !"

"Nettoyeur et Chiffonnette ! Ce navire est à nous... Toute résistance est inutile..."



nettoyeur en armure LunarWolf Mark II
oO(Ça serait plutôt Perte et Fracas...), songea Fulvio. "Mauvaise réponse, les filles..." déclara Fulvio dans l'intercom du navire d'une voix douce.

Fulvio verrouilla tous les accès à la passerelle et les portes étanches autour du salon passagers, puis faisant fi des diverses alarmes et objections de la console environnementale, il coupa le champ de force de la large baie d'observation panoramique... Fulvio confirma l'opération à l'aide de son code de sécurité.

Ce fut l’enfer.

L’appel d’air fut énorme et tout ce qui n’était pas fixé au sol fut aspiré dans l’espace … le Kiff fut décoller du sol et précipité dans le vide comme un ballot de chiffon.

Les tourelles laser du Méphisto se livrèrent alors à un petit jeu de balle trap… il y avait hélas trop de débris : bouteilles de liqueur, morceaux de porte, sandwichs au salami, plantes synthétiques, kiff … difficile de savoir si ce dernier avait été touché ou pas.

Quand à l’autre, son armure de combat s’ancra solidement dans le sol. Il n’avait pas jeté un regard en direction de son malheureux compagnon.

Il reprit en direction de la salle des machines d’un pas lourd, verrouillant avec soin pas après pas.


_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Dim 19 Aoû 2012 - 2:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Dim 18 Mar 2012 - 16:04

[Durandale]

C’est plutôt vous les suspects ici … vous ne portez pas d’uniforme et je ne vous connais pas. Je préviens le contrôle …

Il leva vivement son communico à hauteur de sa bouche…

Mais Il se jeta vivement derrière un amas de câbles et de plaques.

Le type était rapide, effroyablement rapide, trop pour les normes humaines. Rashni et Iro entendirent comme un bruit de cissaillement puis plus rien...

Dans la pénombre, Rashni chercha à repérer leur adversaire, il avait disparu…

Là ! Au niveau du mur, dans une cloison ajourée, se dessinait un orifice vaguement ovale d’un mètre de diamètre donnant sur l’étroit boyau technique qui courait sur toute la longueur du couloir … la découpe était nette et la plaque découpée avait été jeté sur le coté.

Rashni et Iro se coulèrent en souplesse dans le boyau, il y faisait noir, c'était étroit, soixante centimètre de large et encombré de tuyaux et de brassées de fibres optiques.

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Sam 12 Mai 2012 - 0:53

[Durandale]

Iro adapta sa vision… Il vit deux semelles de chaussures qui s'agitaient faiblement à une dizaine de mètres. Le fuyard était juste sous le coupleur de puissance…Rashi et Iro s'échangèrent un bref regard... un sourire sadique, fendit leur visage…

Avec une lenteur calculée, Rashni agrippa la commande auxiliaire qui commandait la source d’alimentation défectueuse et l’activa d’un geste sec…

La galerie de maintenance fut sillonnée instantanément d’éclaires à haute énergie qui, sans rupteurs d’arcs adéquat, se fracassèrent en piques surchauffées sur toute la longueur du passage…

Iro sentit s’abattre autour de lui des pilums d’énergie qui auraient dû être fatal s’il n’avait pas été protégé par sa combinaison d’isolation…Rashni, quand à lui, était nimbé de flammèches aveuglantes de plusieurs Giga joules…

Le fugitif n’eut aucune chance… Il fut agité de spasmes… tétanisées par les décharges mortelle… Une odeur acre de cheveux, de chair et d’os calcinés se répandit dans la galerie… Le cœur au bord des lèvres, Rashni coupa de courant…

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...


Dernière édition par MisterLaulo le Mer 15 Aoû 2012 - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Sam 12 Mai 2012 - 1:28

[Mephisto]

Dans le salon panoramique la pression commençait à s'équilibrer…

Su le pont supérieur, Gerarth était arrivé à l’armurerie… Il en décadenassa l’accès biométrique et se saisit d’un fusil à plasma et d’un lot de grenade… Il bondit vers le tube de transit…

Fulvio, referma le champs de force de la baie panoramique… et marmonna « Bon ça suffit…». D’une simple pulsion mentale, le naviborg se connecta aux cerveaux moteurs du Formec de manutention surnommé « Jojo ». « Jojo » prit « vie »… Ses voyants de tension clignotèrent deux coups longs et ses jauges se stabilisèrent sur « Powerfull ». Dans un vrombissement mécanique poussif, la machine s’élança à l’assaut…

Le pirate en armure chargea un micro-missile à l’uranium et commanda le tir : « Vous m’prennez pour un enfant d’cœur ? »

Le missile s’écrasa sur la porte du tube antigrav qui vola en éclat… Gerarth tituba sous le choc…

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Sam 18 Aoû 2012 - 12:06

Le pirate hirsute s'engouffra dans le tube de monté défoncé sans attendre que la fumée noirâtre ne soit ventilée par les systèmes de survie du navire.

D'un rapide coups de jarret il se propulsa vers le haut, utilisant le dispositif antigrav incorporé dans l'antique armure de combat : une LunarWolf Mark II...

Derrière lui, un monstre de plastacier, de servomoteurs et de vérins asservis s’engouffra à sa suite...

Clac, clac... firent ses terribles pinces dans le vide... Le pirate avait rejoins le second niveau. Fulvio ragea et pesta : "Gerarth, c'est pour toi..."

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterLaulo
Admin
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 50
Localisation : CROIX
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   Sam 18 Aoû 2012 - 12:26

[Méphisto]

Gerarth, qui avait été vigoureusement projeté par le souffre de l'explosion se releva. L'instinct et l'entrainement reprenait le dessus... Il arma son thermique et activa sa combi champs NT6... Devant lui, à quelques mètres se tenait le colosse...

"Tu aimes les feux d'artifice, fiston ! Qu'est ce que tu penses de ça ?", abouya le pirate...

Une seconde charge claqua dans le barillet du lance micro missile. Le colosse cracha un ordre sec : "Fire..."

Gerarth, visa d'instinct et appuya sur la queue de détente de son armes...

_________________
La différence fondamentale entre la Réalité et la Fiction, c'est que la Fiction ce doit d'être logique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"   

Revenir en haut Aller en bas
 
EPISODE 4 : SOS "DURANDALE"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 457 One piece
» 04. Episode n°4 ; La générosité de Noel
» Episode 1 - American Beauty
» Episode 443 One Piece
» Episode 447 de One Piece

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club Wargames et jdr de la MJC de Lambres :: "Play by forum" :: EMPIRE GALACTIQUE :: STORY LINE : La Saga du Méphisto-
Sauter vers: